Archive

Elections: la Minusca annonce des mesures sécuritaires fermes

Au cours de sa conférence de presse hebdomadaire du mercredi 23 décembre 2015, l'institution militaire a souligné que la protection de la population civile síinscrit au cúur de son engagement

 

Vladimir Monteiro, porte parole public de la MINUSCA a réitéré le soutien de la MINUSCA pour la sécurisation du processus des élections groupées et de la protection des civils. "La MINUSCA tient à souligner que la protection de la population civile síinscrit au cúur de son engagement dans la sécurisation des prochaines élections", a affirmé le porte-parole. "La Minusca reste disposée à úuvrer avec les organisations humanitaires et les forces de sécurités intérieures afin díassurer une meilleur protection des camps de déplacés menacés", a ajouté la même source.

En réponse aux préoccupations sur la position de Nourredine Adam de líex coalition Séléka, le porte-parole de la Minusca nía pas voulu faire de commentaire. "Sur la question de Nourredine, la MINUSCA se réserve de tout commentaire, car il y a le conseil de sécurité de sanction qui est habilité à donner des réponses", a expliqué Vladimir.

 


© Droits réservés
Cíest la dernière conférence de presse de la MINUSCA avant les élections du 27 décembre 2015 en Centrafrique.
Adolphe Manirakiza, porte-parole militaire de la Minusca a noté que les forces de la Minusca renforcent leur présence sur le terrain, en vue de la sécurisation des élections. "Un réajustement des compagnies des forces des casques bleus de la Minusca est en traine díêtre effectué pour assurer les élections du dimanche 27 décembre 2015, surtout dans les zones sensibles. Cíest pourquoi une compagnie de la force zambienne est déjà à Birao dans la Vakaga", a ajouté le porte-parole militaire.



Commentaire


Retour en haut