Archive

Centrafrique: Líexploitation du diamant en pleine ville à Nola

Les populations préfèrent síadonner à la recherche du précieux minerai et ont abandonné líagriculture jugée moins rentable

 

Depuis quelques jours, cíest líeffervescence à Nola (ouest de la RCA). Depuis quíun jeune homme a découvert une pépite de diamant en plein centre ville, cíest la ruée sur le site et un chantier díexploitation de diamant est désormais ouvert et opérationnel. Une information confirmée ce vendredi 25 février 2011, par le correspondant de Radio Ndeke Luka à Nola. Les autorités pour leur part veulent appliquer les dispositions du code minier centrafricain, en son article 90. Elles entendent interdire cette mine à ciel ouvert, qui plus est, au milieu de la ville, pour éviter «des troubles à líordre public». Du coup, ce sont les artisans miniers qui síinsurgent de leur côté et brandissent líinactivité que cela entrainerait ainsi que les conséquences pour leur survie quotidien.

 


© lesoftonline.net
des diamants dans des mains
Líappât du gain est plus fort. Mais comment accepter que la ville soit perturbée par un chantier où líon creuse et où on amoncelle du sable sans se soucier de líenvironnement et des risques de pollution. Sans compter quíune mine de diamant attire toujours une faune interlope. La ville de Nola est par excellence une zone diamantifère. Les populations préfèrent síadonner à la recherche du précieux minerai et ont abandonné líagriculture jugée moins rentable. Cette situation a provoqué au cours des derniers mois la résurgence de la malnutrition des enfants dans la région. Les centres de santé ont compté de nombreux décès dans cette tranche vulnérable de la population.

 



Commentaire


Retour en haut