Archive

La Caritas Centrafrique au secours de 347 enfants à Damara

Au total 347 adolescents dont líâge varie entre 3 à 17 ans, dont 123 filles, impliqués dans les groupes armés notamment Ex-Anti Balaka à Damara sont pris en charge par la Caritas depuis le 02 Novembre

 

. Cette activité síinscrit dans le cadre du projet de réinsertion des jeunes en milieu social.

Pour Roger Bila, superviseur dudit projet, permettre à ces enfants de retrouver leur place dans la société est líobjectif recherché par le projet. "Ce projet initié pour une durée díun an vise à extraire ces adolescents du milieu armé, à réinscrire à líécole ceux en âge scolaire et enfin à assurer une formation professionnelle axée sur la mécanique, la menuiserie, la couture, líagriculture et le petit élevage en faveur de ceux âgés de plus de 15ans", indique Roger.

Le projet est financé par líUnicef. "Avec líappui du partenaire Unicef, le projet continuera à payer les redevances scolaires de ces enfants réinscrits à líécole, mais ceux formés en petit métier auront un appui à la fin du projet", dit Roger Bila.

 


© Droits réservés
La même source ajoute que le projet de la réinsertion des enfants issus des groupes armés piloté par Caritas Unicef concerne les localités de Yaloké, de Bossembelé, de Boali, de Bogoula et la commune de Damara.

Les localités de Damara et de Bossembelé sont à leur première phase díimplantation. La tolérance, la cohésion sociale, líéducation civique, les droits et devoirs díun enfant constituent également líautre volet de la formation de ces adolescents issus des groupes armés à Damara.


Commentaire


Retour en haut