Archive

Le FPRC une menace pour les élections

Le groupe rebelle Front Populaire pour la Renaissance de la Centrafrique (FPRC) a renouvelé son intention d'empêcher les élections législatives et présidentielle du 27 décembre prochain

 

Le groupe rebelle dirigé par Noureddine Adam, l'un des anciens leaders de l'ex Seleka mouvement pro musulman, se dit cependant ouvert au dialogue. Il accuse également l'Onu de les avoir exclus du processus de transition.

"Nous avons des raisons díaccuser líONU parce que nous leur avons dit que síil ne travaille pas avec les FPRC, ils ne réussiront pas parce que nous avons des droits", a déclaré le général Arda Hakouna.

 


© Droits réservés
Selon lui, Nouredine Adam avait transmis ses objectifs à la communauté internationale et aux Nations unies. "LíONU a seulement soutenu le gouvernement sans nous appuyer dans les zones que nous contrôlons", a-t-il ajouté.


Commentaire


Retour en haut