Archive

Droits de líhomme: les Centrafricains évoquent la situation en RCA

Des Centrafricains se sont prononcés sur la situation des droits de líhomme dans le pays au cours díun micro balade réalisé par le RJDH à líoccasion de la journée internationale des droits de líhomme

 

Gil Christ Molenguela pense que les droits de líhomme ne sont pas respectés en Centrafrique, "en RCA, les droits humains sont suffisamment proclamés mais constamment violés cíest-à-dire que notre pays reconnait le caractère sacramentel de líêtre humain. Il a proclamé ce caractère dans les textes. Force est de constater que ce qui est pratiqué, níest pas ce qui est proclamé dans les textes. On doit commencer au préalable par la justice. Il faut que la justice reprenne le flambeau".

Un autre intervenant a plaidé pour des lois contraignantes qui vont permettre díéviter la violence dans le pays. "Il y a des violations massives des droits humains dans notre pays. Il y a des actes de barbaries qui ont été posés par rapport aux récentes crises. Le gouvernement doit initier des lois contraignantes pour éviter ces désagréments", a expliqué Cyrille Aristide Nambana.

 


© Droits réservés
Jasmine Dollé est allé plus loin, "en RCA, parler des Droits de líHomme cíest insulter les Centrafricains. Partout, líon note des multiples cas de violences à líégard des femmes, des jeunes filles etc. La communauté internationale doit veiller sur líapplicabilité des droits".

Flora Edwige Ngaipere, souhaite que les textes relatifs aux droits de líhomme soient respectés "le problème des droits de líhomme se pose au niveau du respect des textes. On doit revoir líappareil judicaire, mettre un accent particulier sur la lutte contre líimpunité".


Commentaire


Retour en haut