Archive

Vote référendaire: bilan positif à Bangui

En dépit des tirs, heurts, actes d'intimidation, des barricades et autres exactions survenues en Centrafrique le 13 décembre 2015, le scrutin s'est tout de même bien déroulé à Bangui

 

Le vote a commencé ce matin mais à des heures différentes à cause du matériel électoral arrivé un peu en retard et des tirs dans certains quartiers. Les forces nationales et internationales sont présentes sur le terrain afin de sécuriser ce processus.

Les bureaux de vote qui se trouvent à lécole Yakité et Castors dans une partie du 3e arrondissement ont été délocalisés au lycée des Martyrs car la majorité de la population de ce secteur avait quitté leurs domiciles à cause de linsécurité.

Dans une des parties du 3e, 4e et 5e arrondissement de la ville de Bangui, des détonations darmes ont été entendues ce matin au début du vote référendaire mais les forces internationales ont maitrisé la situation pour permettre à la population de ces arrondissements de voter. Un engouement des habitants du KM5 a été constaté à lécole Gbaya Dombia pour voter la nouvelle constitution du pays.

 


© Droits réservés
Le vote à tout prix malgré les risques.
Tandis que dans le 2ème arrondissement de la capitale centrafricaine, les choses se sont bien déroulées dans la matinée sauf que dans les après midi, lorsque les cartes délecteurs étaient arrivées, cest là quil ya eu bousculade entre les électeurs afin de récupérer les cartes délecteurs.

Aucun incident majeur na été signalé dans les autres arrondissements de la ville de Bangui jusquau moment ou nous mettons cette information sous presse.

Les heures de fermeture des bureaux de vote varient dun centre à un autre à cause du léger retard. Le vote devrait se faire pendant 10 heures de temps.


Commentaire


Retour en haut