Archive

Bilan "positif" pour le projet THIMO

Dix mois après son lancement

 

Líexpert en communication auprès du projet de facilitation des transports et du transit en zone CEMAC, Jules Yanganda, a déclaré ce mercredi 09 décembre 2015 lors díun point de presse à Bangui, que le bilan des Travaux à Haute Intensité de Main díúuvre (THIMO) est positif. Selon lui, l'initiative a réussi à recruter plus de 60.000 personnes.

"Le projet THIMO a recruté 60.000 personnes que sont les femmes démunies et les jeunes désúuvrés parmi lesquelles des anciens combattants. Le projet a pris en charge ces personnes à hauteur de 141 000.000 de FCFA", a précisé Jules Yanganda.

 


© Droits réservés
Une aubaine pour la réinsertion sociale en Centrafrique.
Selon lui, les principaux bénéficiaires ont injecté leurs revenus dans les activités génératrices de fonds. "Des ex-combattants qui prenaient hier des armes, aujourdíhui les ont abandonnées pour se consacrer aux travaux et aux petits commerces", a-t-il rassuré.

Pour Jules Yangada, ce projet ne síarrêtera pas au niveau de Bangui. "Jíose croire que le gouvernement centrafricain va très bientôt débattre de cette question avec les partenaires notamment avec la Banque Mondiale pour avoir un financement afin díétendre ce projet dans díautres localités du pays qui souffrent également des effets de la crise", a-t-il projeté.

Ce projet a été lancé officiellement le 22 janvier 2015, dans le 6è arrondissement de Bangui, par la cheffe de líEtat de transition, Madame Catherine Samba-Panza.


Commentaire


Retour en haut