Archive

Bangui: les femmes luttent contre la violence basée sur le genre

Une cinquantaine de femmes ont été identifiées dans les quartiers du 4ème arrondissement dans le but de lutter contre la violence basée de genre

 

L'activité síinscrit dans le cadre des 16 jours díactivisme en prélude à la journée internationale des droits de líhomme du 10 décembre 2015.

Cíest autour du thème "Droit à líéducation est égale Droit à la paix" que cette campagne est menée. Les femmes identifiée dans le 4ème arrondissement sont appelées à participer à la lutte contre le mariage précoce et les grossesses non désirées.

Florent Sanwili, Coordonateur du programme protection de líONG Vitalité Plus, a indiqué que le choix du 4ème arrondissement est lié aux effets que cette localité a subis lors de cette crise. "Le 4ème arrondissement est choisi pour abriter cette activité, parce que pendant les événements douloureux qui se sont produits, le secteur a enregistré plusieurs actes de violences basées sur le genre. Cíest pour cette raison que nous avons organisé cette séance de sensibilisation pour pouvoir conscientiser les femmes dudit arrondissement afin quíelles puissent en relayer líinformation auprès de leurs filles et fils pour que les uns et les autres abandonnent ces pratiques", a-t-il justifié.

 


© Droits réservés
La présidente de líAssociation Foyer Féminin du 4è arrondissement, Rita Adeline Ngandzale pense que cette activité aidera les femmes à síimpliquer dans le processus de la lutte contre ces violences. Elle souligne que líéducation de base est le meilleur fondement de la société. "Si nos jeunes filles et garçons se sont lancés dans ce genre de pratique, cíest par manque díéducation. Cíest pour cela quíil nous est demandé aujourdíhui díaller vers eux pour les aider à abandonner ces pratiques dangereuses pour la fille ou la femme", a-t-elle dit.

Après le 4ème arrondissement, líONG líONG Vitalité Plus organisera aussi cette activité dans le 5ème arrondissement de Bangui.


Commentaire


Retour en haut