Archive

Yemen: Al-Qaïda s'empare d'une ville dans le sud

Les combattants d'Al-Qaïda se sont emparés mercredi de la ville de Jaar tenue par les forces progouvernementales dans le sud du Yémen après des combats qui ont fait au moins sept morts

 

"La prise de cette ville située dans la province d'Abyane permettrait aux jihadistes d'assurer une ligne de ravitaillement entre les villes de Moukalla sous leur contrôle et d'Aden, où ils sont présents", a précisé une source militaire .

La bataille pour la prise de Jaar a coûté la vie à quatre membres des forces loyalistes dont un chef militaire, ainsi qu'à trois combattants d'Al-Qaïda, et les combats se poursuivaient le 02 décembre 2015, à la périphérie de la ville, selon les responsables de la sécurité.

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) est traditionnellement bien implanté dans le sud-est du pays déchiré depuis mars 2015 par un conflit entre le pouvoir appuyé par une coalition arabe et les rebelles chiites Houthis qui ont conquis de vastes pans du territoire dont la capitale Sanaa.

 


© Droits réservés
Profitant de l'avancée des Houthis dans le nord et le sud du Yémen en 2014 et de la guerre, Aqpa s'est emparé en avril de Moukalla, la capitale de la province du Hadramout.

Pour leur part, les forces loyalistes peinent à sécuriser les régions reconquises aux rebelles, y compris Abyane et Aden, déclarée capitale provisoire du pays. Des partisans d'Al-Qaïda semblent avoir pris pied à Aden où leurs combattants sont de plus en plus visibles. Aqpa avait contrôlé Jaar pendant un an avant d'en être chassé par une offensive de l'armée en juin 2012.

Les Etats-Unis considèrent Aqpa comme la branche la plus dangereuse de la nébuleuse Al-Qaïda et ont lancé cette année plusieurs attaques de drones contre des membres du réseau extrémiste au Yémen, tuant en juin son chef Nasser al-Wahishi, qui était aussi le numéro 2 d'Al-Qaïda au niveau mondial.


Commentaire


Retour en haut