Archive

Centrafrique/Maroc: Examen des relations bilatérales dans le supérieur

Le ministre Zawa Anbroise examine des moyens de développer la coopération entre les deux pays à Rabat

 

Le ministre de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, Ahmed Akhchichine, s'est entretenu, mardi 22 février 2011 à Rabat, avec son homologue centrafricain, Zawa Anbroise, des moyens de développer la coopération entre les deux pays dans le domaine de l'enseignement supérieur. Lors de cette entrevue, le ministre centrafricain a formulé le souhait de son pays de bénéficier de l'expertise du Royaume dans les domaines de la formation, de la recherche et de l'enseignement supérieur. Il a également exprimé le souhait de voir le Maroc apporter son aide à la construction d'un établissement d'enseignement technique en Centrafrique, notant que son pays dispose d'un seul établissement d'enseignement technique.

 


© unesco.org
Le ministre de l'enseignement supérieur (g) Zawa Ambroise
De son côté, M. Akhchichine a souligné que le Royaume apportera son assistance à la réalisation de ce projet, proposant l'envoi d'une mission technique en Centrafrique pour identifier les projets à entreprendre afin d'accompagner la Centrafrique dans le cadre de la coopération bilatérale. Et de rappeler que le Maroc accueille un grand nombre d'étudiants centrafricains, dont la majorité bénéficient de bourses et suivent leur enseignement dans les filières scientifiques, techniques et médicales, entre autres. Lors de sa visite au Maroc, le ministre centrafricain aura des entretiens avec plusieurs responsables, notamment ceux de l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail, pour examiner les moyens de développer la coopération bilatérale dans les domaines de l'enseignement et de la formation.

 



Commentaire


Retour en haut