Archive

COP21: les attentats accentuent la nécessité que l'humanité se ressaisisse

Les attentats qui ont endeuillé la France accentuent la nécessité que l'humanité se ressaisisse au moment de la COP21, a estimé vendredi Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République

 

Le simple fait que la COP21 ait été maintenue, même sous une forme un peu réduite, accentue la nécessité que l'humanité se ressaisisse. Plutôt que détourner l'attention, cela doit la cristalliser, a-t-il indiqué en marge d'une réunion de préparation à la COP21 sur l'agriculture en présence du président François Hollande.

Cette émotion que chacun ressent va faire en sorte que l'humain ressurgisse, que les intérêts particuliers disparaissent et qu'on revienne à l'essentiel: l'avenir de l'humanité, l'avenir de la planète, a ajouté M. Hulot.

Les ONG travaillent d'arrache-pied pour être suffisamment créatives et inventives pour faire en sorte que la société puisse se manifester. Chacun peut comprendre que ce n'était pas la peine de s'entêter sur la marche (prévue le 29 novembre, à la veille du début de la COP21, ndlr). Imaginez qu'on se soit réveillés un matin et qu'il y ait eu un attentat pendant la marche. On se sentirait franchement très mal à l'aise, a-t-il ajouté.

 


© Droits réservés
Les ONG, privées de manifestations à Paris pendant la conférence mondiale sur le climat à la suite des attentats, étudient d'autres formes de mobilisation, telles qu'une marche virtuelle sur internet ou des signes distinctifs à arborer pendant la COP21.

La 21e conférence climat de l'ONU qui débutera dans moins de deux semaines à Paris doit déboucher le 11 décembre sur un accord entre 195 pays. Cet accord doit fixer pour les 20 à 30 prochaines années un cadre général et contraignant pour limiter le réchauffement de la planète.

Il y aura un avant et un après Paris, selon M. Hulot qui estime cependant qu'il faudra très rapidement accélérer et probablement avant la clause de révision tous les 5 ans.


Commentaire


Retour en haut