Archive

Berberati: la hausse du prix de carburants ralentie les activités

La circulation urbaine, les activités minières tournent au ralenti dans la ville de Berberati. Ceci síexplique par la pénurie du carburant. Une difficulté constatée depuis plus díune semaine

 

Díaprès le constat fait par le correspondant du RJDH dans cette ville, le litre díessence qui se vendait à 900 FCFA coûte aujourdíhui à 1400 FCA, le prix de gas-oil varie 700 à 1000 FCFA et le litre de pétrole passe de 600 FCFA à 1000 CFA.

La hausse de prix de carburant a sensiblement joué sur le prix de transport urbain dans cette zone.

"Nous les taxis-moto, sommes obligés de revoir nos barèmes de 200 à 500 FCFA pour une distance díun kilomètre. Certains clients, nous comprennent, díautres nous accusent ; alors que nous ne sommes pas responsables", affirme Thibaut AFFOULA, conducteur de taxi-moto à Berberati.

 


© Droits réservés
Cette pénurie de carburant a aussi eu des répercussions sur les activités minières. "Nos travaux sont boqués, nous jouons à la perte. Impossible díavoir même 20.000 Litres de carburant dans la ville. Nos capitaux se voient en baisse à cause de cette pénurie de carburant. Jusquíaujourdíhui la révèle cause de ce manquement nous échappe. Il faut quíune solution nous soit trouvée", a déclaré Gautier ZOUKOURE artisan minier.

La ville de Berberati est ravitaillée en hydrocarbure par le Cameroun. Les transporteurs refusent de se prononcer sur le dossier. Dans les ménages, les gens sont contraints díutiliser les petites batteries (piles) pour éclairer leur maison.


Commentaire


Retour en haut