Archive

Banque mondiale: 20 millions de dollars pour le secteur de l'emploi

En juillet, la Banque mondiale a mobilisé 20 millions de dollars pour aider la Centrafrique à créer des emplois grâce à la mise en úuvre de travaux díentretien routier

 

Le projet financé par líAssociation internationale de développement (IDA), va profiter à 35 500 habitants des zones rurales de la RCA en procurant des revenus aux familles, en améliorant les moyens de transport et en facilitant líaccès aux marchés et aux services sociaux de base.

De façon concrète, il est question de fournir des emplois temporaires aux personnes vulnérables dans líensemble du pays, à líexception de la capitale, Bangui, pour faciliter le redressement socioéconomique du pays ainsi que la consolidation de la paix.

 


© Droits réservés
Une subvention de 20 millions de dollars.
"Une occasion unique de stabilisation et de redressement síoffre aujourdíhui à la RCA à la faveur de la poursuite de la mission de maintien de la paix des Nations Unies depuis septembre 2014 et de líappel pressant lancé par le gouvernement et la population à la Banque mondiale pour quíelle poursuive son action dans le pays et offre de nouvelles opportunités économiques aux populations vulnérables", déclare Jean-Christophe Carret, responsable des opérations pour la République centrafricaine à la Banque mondiale.

Le projet qui a pour nom LONDO («debout» en sango, líune des deux langues officielles de la RCA), prévoit le versement díallocations aux couches cibles qui accompliront 40 jours de travail chacun. Líapproche de la haute intensité de main-díúuvre sera mise à contribution dans ce cadre.

 


© Droits réservés
Une dotation de plus de la Banque mondiale.
Ce programme díemploi à court terme, poursuit Jean-Christophe Carret, va donner aux personnes vulnérables, la possibilité díexercer des activités et un rôle productifs, favoriser le rétablissement de la confiance entre líÉtat et les citoyens.

Le projet LONDO bénéficie de la collaboration entre la Banque mondiale et plusieurs autres partenaires internationaux, à savoir la Mission de maintien de la paix de líONU en Centrafrique (MINUSCA) et líAgence française de développement (AFD).


Commentaire


Retour en haut