Archive

Centrafrique: une branche de líex-Seleka condamne le réarmement des FACA

La Cheffe díEtat de la Transition a plaidé pour le réarmement de Forces Armées Centrafricaines (FACA), en vue de coopérer avec les forces internationales pour le retour de la paix en Centrafrique.

 


© Droits réservés
Après la décision, place à la contestation.
Catherine Samba-Panza s'est exprimée dans un discours à la nation en début de semaine.

Cependant, la chaîne militaire de commandement de líex-Seleka basée à Bambari condamne cette initiative.

"Le réarmement des FACA est une provocation qui pourrait prolonger le pays dans un chaos sans précédent", a déclaré à VOA Afrique le général Joseph Zoundeko président du Rassemblement pour le renouveau de Centrafrique (RPRC), une branche de líex-Seleka milice à dominance musulmane.

Le général Joseph Zoundeko
<iframe src="http://lavoixdelamerique.share.voanews.eu/externalaudio-FLRM/Audio/3039979.html" scrolling="no" frameborder="0" width="590" height="400"></iframe>


Commentaire


Retour en haut