Archive

La CEEAC condamne les récentes violences

e secrétaire général de la CEEAC, Ahmad Allam-Mi, a, dans communiqué jeudi, à Libreville, condamné, les nouveaux actes de violences survenus en RCA

 

"Le secrétariat général de la CEEAC condamne avec la plus grande fermeté ces agissements et invite à cet effet les autorités de la Transition, les partis politiques, les groupes politico-militaires et les leaders communautaires à faire preuve de la plus grande retenue, à privilégier le dialogue et à éviter toute attitude qui contribuerait à attiser les tensions", déclare M. Allam-Mi.

Il a appelé les autorités de la transition à faire montre de plus de solidarité et de cohésion entre elles, et à travailler étroitement avec les forces internationales pour faire cesser ces violences.

Le diplomate tchadien, a par ailleurs, réitéré ses félicitations aux forces internationales de la MINUSCA et de l'Opération Sangaris, dans leurs efforts à travailler pour la sécurisation et la stabilisation de la RCA.

 


© Droits réservés
Ahmad Allam-Mi a félicité les efforts consentis.
D'autre part, le secrétaire général de la CEEAC, a réaffirmé son engagement à travailler, comme par le passé aux côtés des autres acteurs internationaux, en vue d'un aboutissement satisfaisant de la Transition actuelle, par l'organisation des élections crédibles et transparentes, dans les délais fixés par la XVIème Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEEAC.

Des violences ont paralysé le week-end dernier, la ville de Bangui, faisant une centaine de blessés et une trentaine de morts, selon des sources hospitalière.


Commentaire


Retour en haut