Archive

Obo: six personnnes tuées par la LRA

Une partie de population des villages près d’Obo a témoigné être terrifiée par l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony

 

A l’intervalle d’une semaine, six personnes sont tuées et plusieurs autres déplacées. Les habitants des villages de Nguinguili, Koubou, Legoua et Ngouli continuent de fuir et sont hébergés dans des familles d’accueil à Obo.

Selon les témoignages recueillis auprès d’une structure humanitaire, "les conditions de vie de ces derniers sont hypothétique. Difficile pour eux de vaquer à leurs occupations. Car cette fraction de population d’Obo à majorité paysanne n’a pas accès aux champs pour survivre. Certains dorment à même le sol. Tandis que d’autres sont chez leurs familles qui les hébergent avec toutes les conditions sociales précaires ".

Une source locale a indiqué que la rentrée scolaire dans ces zones est perturbée. "Les enfants, eux aussi n’ont plus accès pour l’instant aux soins de santé, ni à l’eau potable", a-t-elle déploré.

Joint au téléphone, un habitant en cavale témoigne sous l’anonymat que, "les assaillants sont venus tuer les hommes valides avant d’incendier des maisons et des greniers. Ma famille et moi n’avons pas de quoi à survivre". Car, ajoute-t-il [i"la plupart d’habitants dans la localité ne vit que de la pêche, la cueillette et la chasse mais, ils ne peuvent plus circuler dans la forêt"].

 


© Droits réservés
La LRA sème la terreur dans la région.
Une source sécuritaire a confié que six personnes ont été tuées à l’intervalle d’une semaine par les éléments de la LRA près de la ville d’Obo.

Un autre habitant d’Obo a témoigné que "la population est abandonnée à elle-même". Selon lui, "aucune intervention militaire n’ait dépêchée pour assurer la sécurité de la population, et pourtant les Forces tripartites composées des Forces Ougandaises, des FACA et Forces Américaines sont dans la région". Le 02 novembre dernier, c'est la découverte de trois corps qui à incité la population à fuir la région.

Depuis sept ans déjà, l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony sévit dans cette partie de la République Centrafricaine.


Commentaire


Retour en haut