Archive

Kouango: la population demande plus de sécurité suite aux exactions des ex-Séléka

Une faction des ex-Séléka du Front Populaire de Redressement de la Centrafrique (FPRC) de Nourredine Adam ont fait irruption à Kouango centre

 

« Les ex-Séléka sont arrivés à Kouango-centre sur des motos provoquant la panique générale. Ils ont commencé à tirer dans toutes les directions. Des maisons ont été incendiées. La population pris de frayeur síest réfugiée dans la brousse et díautre ont traversé le fleuve pour se mettre à líabri du côté de la RDC », a relaté une habitante qui a pu regagner Bangui.

Elle a par ailleurs ajouté que, « ces hommes armés disent être venus déloger les Anti-Balaka qui rançonnaient les voyageurs. Malheureusement, ils níont trouvé personne. Deux jours après, ils ont quitté le centre de Kouango », a-t-elle expliqué.

La population interpelle le gouvernement et les forces internationales pour la sécurisation de la ville.

 


© Droits réservés
La crainte est permanente au sein de la population.
Contacté par le RJDH, la Minusca promet de se prononcer sur ce fait après la vérification.

Dans une note de synthèse des informations humanitaires rendue publique cette semaine, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a mentionné sans plus de détails quíil y a eu tirs sur une baleinière en provenance de Bangui dans la nuit du 14 au 15 octobre. Deux passagers blessés sont pris en charge au centre de santé de Kouango.


Commentaire


Retour en haut