Archive

Nigeria : l'armée adresse un dernier avertissement au groupe Boko Haram

L'armée nigériane a adressé le 20 octobre dernier avertissement au groupe islamiste Boko Haram qui sème la terreur dans le nord-est du pays

 

"Nous souhaitons leur dire que nous connaissons toutes leurs caches, leurs camps et leurs enclaves. Ils devraient imiter leurs collègues qui se sont déjà rendus", a déclaré le colonel Sani Usman, porte-parole de l'armée, dans un communiqué.

Faute de se rendre, poursuit le texte, les terroristes subiront de lourdes conséquences, d'autant que l'étau militaire se resserre.

 


© Droits réservés
"Cesser de mener des actes terroristes".
"Nous en appelons également aux membres de la communauté internationale et au monde en général pour bien vouloir persuader les terroristes de Boko Haram et leurs complices internationaux de cesser de mener des actes terroristes", poursuit le communiqué.

Ce communiqué survient alors que le président nigérian Muhammadu Buhari a donné jusqu'en décembre à la hiérarchie militaire pour mettre fin aux agissements du groupe islamiste. Ce dernier, qui veut notamment instaurer la charia (loi islamique) dans le nord du pays, a mené une série d'attentats meurtriers tant dans cette région que dans la capitale ces dernières années.


Commentaire


Retour en haut