Archive

Fin des concertations en RCA

La rencontre de sortie de crise, initiée par la présidente de la transition depuis le lundi 12 octobre se poursuit au Palais de la Renaissance à Bangui

 

Les forces vives de la nation continuent à être reçues par Catherine Samba-Panza dans le cadre des travaux des concertations. Deux plateformes ont été reçues tour à tour par la présidente de la transition. Il síagit de la plateforme des forces vives de la nation, Rassemblement Centrafricain pour une Union Sacrée dont font partie Patrice Edouard Ngaissona, ancien coordonnateur des Anti-Balaka et le Général Moussa Dhaffane de líEx-Séléka. La plateforme Sauvons le Centrafrique a également été reçue par la présidente de la transition.

Líannonce de la concertation des forces vives de la nation nía pas rencontré líagrément de la Concertation Élargie des Plateformes, Partis, Associations Politiques et Personnalités Politiques Indépendantes. Son porte-parole, Crépin Mboli-Goumba a dénoncé une mascarade orchestrée pour tromper la vigilance du peuple et excluait sa participation.

 


© Droits réservés
Le choix du dialogue au cúur des violences.
"La présidente a choisi avec qui parler et a invité les organisations qui lui semblent dociles", a-t-il dit. Cette position a évolué. Gina Sanzé a déclaré ce lundi que la "Concertation Élargie pourrait répondre à la concertation des forces vives de la nation si une invitation lui était adressée."

Ces concertations prévues pour prendre fin le 16 octobre 2015 ont été prolongées jusquíau 19 octobre dernier. Elles avaient été décidées pour débattre des questions de líheure et trouver des voies de sortie de crise par Catherine Samba-Panza de son retour de New-York et face au regain de violences dans la capitale centrafricaine.


Commentaire


Retour en haut