Archive

Non respect de la zone sans arme de Bambari par les groupes armés

Après la visite du secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies, Hervé Ladsous, dans la Ouaka à Bambari le dimanche 06 septembre 2015, cette ville est déclarée zo

 

Selon les informations parvenues au RJDH, la zone sans arme décrétée à Bambari níest pas respectée par les deux groupes armés non conventionnels.

« Depuis, la déclaration de Bambari comme zone sans armes, on peut encore voir certains personnes se promener avec leurs armes », témoigne Théophile Antoine Nguerengou, un habitant de Bambari joint au téléphone par le RJDH. Selon la même source, la population de la Ouaka aurait mis en place une commission préfectorale de réconciliation et de cohésion sociale dirigée par le Préfet. Cette commission qui a pour mission de faire respecter la zone sans arme de Bambari ne síest pas encore réunie à ce jour.

 


© Droits réservés
Pour Abbé Firmin Gbagoua de líEglise Catholique de Bambari: « le principe a été violé dans les premiers jours après la déclaration de la zone sans armes par la MINUSCA ici à Bambari. Mais présentement cíest à moitié respecté, grâce aux réunions que nous avons multiplié avec les groupes armés non conventionnels. »

La zone sans arme de Bambari a été déclarée le 9 septembre, par le secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies, Hervé Ladsous, suite à une visite éclair dans la ville.


Commentaire


Retour en haut