Archive

Conditions de la réussite des élections en débat

Líong Pôle des Volontaires et les journalistes, a réuni le 11 septembre dernier, plusieurs acteurs de la classe politique centrafricaine qui se sont penchés sur les perspectives politiques du pays

 

La sécurité, la dotation de líANE en moyen et bien díautres propositions ont été faites en vue de la réussite des scrutins électoraux en Centrafrique. Une initiative qui a pu voir le jour le 11 septembre 2015, dans le 2ème arrondissement à Bangui, sous la houlette de líOng Pôle des Volontaires et les journalistes. Objectif, contribuer à la réussite des opérations électorales en RCA

René Sakanga Mourouba, président du Pôle des volontaires pour le développement social, pense que díun point de vue politique, la sécurité devrait se rétablir prioritairement dans le pays, «mais malheureusement on se rend compte aujourdíhui que toutes les recommandations formulées dans ce sens lors du forum de Bangui sont en train díêtre battues en brèche par des volontés non avouées, pour saper le processus de rétablissement de la paix dans le pays».

 


© Droits réservés
Les scrutins au cúur des esprits.
Occasion pour lui díajouter, «Nous appelons tous les acteurs impliqués dans ce processus à se mettre ensemble très rapidement. Le gouvernement devra appeler les différentes parties à venir discuter pour trouver des solutions au rétablissement de la paix».

Au plan technique, les membres de líOng Pôle des Volontaires ont noté que de nombreux défis se présentent à líAutorité Nationale des Elections (ANE). Pour quíelle soit à la hauteur, «Il faut nécessairement donner des outils au personnel de líANE et les former». La République Centrafricaine a entamé le processus électoral depuis le 26 juin 2015, avec les opérations de recensement électoral.


Commentaire


Retour en haut