Archive

Batangafo: 157 déplacés reçus en septembre

Chassées par les exactions des milices dans plusieurs localités centrafricaines, de nombreuses personnes trouvent refuge à Batangafo

 

157 nouveaux déplacés ont été enregistrés au début du mois de septembre dans la ville de Batangafo. Ces personnes habitant les zones périphériques, sur líaxe Kabo et Bouca, ont fui les exactions pour se réfugier sur le site des déplacés de la ville.

Selon les témoignages recueillis, ces déplacés internes ont fui les exactions des hommes armés. La population accuse les ex Séléka et aux éleveurs Peuls armés díêtre à líorigine de ces exactions.

 


© Droits réservés
La localité accueille 588 déplacés au total.
Les 157 ménages viennent síajouter aux autres déplacés qui vivent sur le site des déplacés de Batangafo. Selon nos informations, il y a aujourdíhui 588 personnes enregistrées sur ce site par une structure humanitaire.

Ce mouvement de population sur líaxe Bouca-Batangafo a paralysé le ravitaillement de la ville de Batangafo en manioc. Líimpraticabilité de cet axe a eu aussi des répercutions sur le prix de vente du manioc. La demi-cuvette qui se vendait à 2500 FCFA coûte maintenant 3500 FCFA.

Ces personnes déplacées bénéficieront díune prise en charge dans les prochains jours.


Commentaire


Retour en haut