Archive

163 enfants soldats libérés par les anti-Balaka

C’est à Batangafo dans l’ouest du pays que 163 enfants enrôlés ont été libérés par la milice centrafricaine

 

Un groupe de 163 enfants-soldats centrafricains, dont cinq filles, ont été libérés vendredi 28 août 2015, par des miliciens anti-Balaka à Batangafo, dans l’ouest du pays. « Cette libération est le signe que la mise en œuvre de l’engagement pris par les chefs de ces groupes, dans le cadre du processus de paix et de réconciliation, est sur la bonne voie», a déclaré dans un communiqué le représentant à Bangui du Fonds des Nations unies pour l’Enfance (Unicef), Mohamed Malick Fall.

 


© Droits réservés
645 enfants libérés depuis mai 2015.
Promesse tenu donc pour les chefs de huit groupes armés centrafricains, dont les milices chrétiennes anti-Balaka et l’ex-coalition Séléka, qui se sont combattus lors d’affrontements sanglants, qui s’étaient en effet tous engagés à relâcher plusieurs milliers d’enfants soldats en mai dernier, à l’occasion d’un Forum à Bangui pour la réconciliation nationale. Au total, 645 enfants ont été libérés par ces groupes armés centrafricains depuis la signature en mai dernier d’un accord avec l’Unicef, précise l’organisation onusienne.

Un soulagement pour l’Unicef, qui espère que bien d’autres enfants-soldats pourront retrouver la liberté. «Nous espérons voir des centaines d’autres enfants relâchés avant la fin de l’année», a indiqué Mohamed Malick Fall. L’Unicef estime entre 6 000 et 10 000 le nombre d’enfants enrôlés dans les groupes armés en Centrafrique depuis le début des violences, en 2013, suite à la chute de François Bozizé, renversé par la coalition Séléka.


Commentaire


Retour en haut