Archive

Kiir ordonne le cessez-le-feu à líarmée

Le président sud-soudanais Salva Kiir a ordonné par décret à l'armée de cesser les combats contre les rebelles à partir de vendredi, dans le cadre de l'accord de paix signé

 

"Le président a pris un décret jeudi entré en vigueur à minuit (21H00 GMT). Il a ordonné à toutes les forces gouvernementales de cesser le feu et de rester dans les bases où elles se trouvent", a déclaré le porte-parole du président, Ateny Wek.

L'accord prévoit un "cessez-le-feu permanent" dans les 72 heures suivant la signature de l'accord. Au cours de 19 mois de pourparlers sous médiation est-africaine à Addis Abeba, MM. Kiir et Machar avaient signé une longue série de cessez-le-feu, systématiquement violés dans les jours, voire les heures, suivant leur signature.

[i"Nous attendons de Riek Machar qu'il fasse de même avec ses forces"], a poursuivi le porte-parole de M. Kiir, mais [i"reste à savoir quel degré de contrôle Riek Machar aura sur ses troupes"].

 


© AFP
Des mesures impératives pour garantir la paix.
La rébellion "n'est plus sous le contrôle d'une seule tête, mais la communauté internationale a fait la sourde oreille" à cet argument, a-t-il souligné, semblant douter à l'avance que les rebelles mettent fin aux hostilités.

Plusieurs importants chefs militaires ont récemment fait sécession de la rébellion, disant rejeter par avance tout accord signé par MM. Kiir et Machar.

Les autorités sud-soudanaises avaient estimé que ces dissidences rendaient l'accord inapplicable.


Commentaire


Retour en haut