Archive

L'ONU attristée par la mort de cinq Casques bleus rwandais à Bangui

Plusieurs hauts responsables des Nations Unies ont exprimé leur tristesse samedi face au tragique incident ayant causé la mort de cinq Casques bleus rwandais déployés au sein de la Minusca

 

Plusieurs hauts responsables des Nations Unies ont exprimé leur tristesse face au tragique incident ayant causé la mort de cinq Casques bleus rwandais déployés au sein de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

Dans un communiqué de presse rendu public samedi soir par son porte-parole à New York, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est déclaré attristé samedi soir d'apprendre la mort de cinq Casques bleus rwandais de la MINUSCA à Bangui.

«Une enquête approfondie est en cours afin de déterminer les circonstances de cet incident au cours duquel huit autres Casques bleus ont été blessés», a ajouté le chef de l'ONU.

 


© AFP
Des Casques bleus à Bangui. Photo pour illustration

Le Secrétaire général a présenté ses plus sincères condoléances aux familles des défunts ainsi qu'au gouvernement et au peuple rwandais. Il a également souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Les membres du Conseil de sécurité ont également exprimé dimanche leur tristesse face à cette tragédie, tout en prenant acte du fait qu'une enquête est actuellement en cours pour faire lumière sur les circonstances de l'incident.

Les membres du Conseil de sécurité ont réitéré leur plein soutien à la MINUSCA dans l'accomplissement de son mandat, à savoir d'aider les autorités de transition, «qui ont la responsabilité première de protéger la population», et le peuple de la République centrafricaine dans leurs efforts en vue d'instaurer une paix durable et la stabilité dans le pays.


Commentaire


Retour en haut