Archive

RCA: Le gouvernement se défend díavoir pillé ses forêts pour entretenir la guerre civile

Le ministre centrafricain des Eaux et Forêts, Isabelle Gaudeille, síest offusqué de la parution díun rapport de líOng britannique Global Witness

 

Le ministre centrafricain des Eaux et Forêts, Isabelle Gaudeille, síest offusqué de la parution díun rapport de líOng britannique Global Witness expliquant que líexploitation des bois centrafricains a servi à alimenter la crise dans son pays.

Ce rapport date de 2013 et ne correspond plus à la réalité sur le terrain en Centrafrique, explique-t-elle, ajoutant que le document de líOng britannique Global Widness date de líépoque où le pays était dominé par des groupes armés qui faisaient régner leurs lois.

 


© Droits réservés

"Ce rapport doit être purement et simplement retiré de la circulation car il terni líimage du pays", assène-t-il, soulignant que le document a des conséquences négatives sur líéconomie centrafricaine, car les bois sont une des ressources qui renflouent les caisses de líEtat.

Selon elle, si suite à ce rapport le bois centrafricain níest plus exporté, le pays va manquer de revenus substantiels et beaucoup de personnes seront en chômage et la pauvreté aidant, la crise risque de resurgir dans le pays.


Commentaire


Retour en haut