Archive

RCA: Les Nations unies appelées à faire respecter la charte constitutionnelle de la transition

Un regroupement des partis politiques de líancienne opposition à François Bozizé a sollicité l'ONU pour faire respecter la charte constitutionnelle de la Transition, notamment son article 106

 

LíAlliance des forces démocratiques pour la transition (AFDT), un regroupement des partis politiques de líancienne opposition à François Bozizé, a sollicité les Nations unies pour faire respecter la charte constitutionnelle de la Transition, notamment son article 106, qui interdit aux principaux responsables de la Transition díêtre candidats aux prochaines élections en Centrafrique.

LíAFDT à laquelle appartient Me Nicolas Tiangaye, qui fut Premier ministre de la Transition, sous le président Michel Djotodjia, a demandé au secrétaire général des Nations unies de mettre sur pied un collège díexperts constitutionnalistes pour trancher le débat entre les partisans díune application stricte de la charte de la transition et ceux qui prennent une application extensive de líarticle 106.

 


© Droits réservés
Lors díun sommet extraordinaire de la Communauté économique des àČtats de líAfrique centrale (CEEAC) tenu à NíDjaména (Tchad), en février 2014. Me Nicolas Tiangaye, le tout-premier Premier ministre de la Transition en Centrafrique, avait été contraint à la démission, conformément aux dispositions de líarticle 106 de la charte de transition.

LíAFDT souhaite que líapplication de cette disposition ne soit pas à géométrie variable.

Le premier tour de la présidentielle et des législatives centrafricaines aura lieu 18 octobre prochain et le second tour de ces deux scrutins le 22 novembre, selon le nouveau calendrier électoral.


Commentaire


Retour en haut