Archive

Cambriolage à l'évêché de Kaga-Bandoro

Des hommes armés non identifiés ont, dans la nuit du 16 au 17 juin, fait irruption à líévêché de la ville de Kaga-Bandoro, emportant du matériel. La population accuse les ex Séléka

 

Des hommes armés non identifiés ont, dans la nuit du 16 au 17 juin, fait irruption à líévêché de la ville de Kaga-Bandoro. Ces présumés voleurs ont emporté des matériels. La population accuse les ex Séléka díêtre auteurs de cet acte. Accusation non confirmée par líéglise catholique de Bandoro.

«Ils étaient au nombre de quatre tous armés. Ils ont fait irruption à líévêché et ont défoncé la porte de Mgr Albert Vanbuel. Ils lui ont demandé de líargent, mais ce dernier ne leur a rien donné. Ils ont réussi à emporter des ordinateurs, des téléphones portables, et bien díautres matériels», a expliqué une source religieuse jointe ce matin par le RJDH.

 


© Droits réservés
Mgr Albert Vanbuel, Evêque de Kaga-Bandoro
Selon la même source, ces hommes seraient des voleurs et non des ex-Séléka. «Nous níavons pas identifié ces hommes que la population accuse díêtre des ex-Séléka. A mon avis, ils seraient des jeunes voleurs qui se sont retrouvés dans des situations difficiles, et qui sont venus chercher de quoi à manger», a-t-elle supposé.

La Minusca basée dans la ville de Kaga-Bandoro, nía pas encore réagi. Une attitude décriée par líévêque de Kaga-Bandoro.

La ville de Kaga-Bandoro, située dans le centre-nord de la Centrafrique est líune des villes où sont basés des ex Séléka.


Commentaire


Retour en haut