Archive

Centrafrique: Les sous-préfets renforcent leurs capacités

Après leur nomination, 49 sous-préfets ont suivi une session de recyclage du 1er au 05 juin à Bangui, avant d'être redéployés dans leurs localités respectives

 

Après leur nomination, les sous-préfets suivent une session de recyclage depuis le lundi 1er juin à Bangui, avant d'être redéployés dans leurs localités respectives.

Durant cette session, les 49 sous-préfets vont apprendre les notions sur l'administration, comment collaborer avec les membres de l'Autorité Nationale des Elections (ANE) qui sont dans les provinces, la gestion des finances publiques, la gestion des conflits sociales et la cohésion.

En plus, «les sous-préfets ont droit à connaitre ce que font les éléments de la Minusca sur le terrain, leur intervention dans les zones où il yía problème», a ajouté Amon Eougo-Dino, inspecteur central au ministère de l'Administration du Territoire.

 


© DR

«LíANE se dit indépendante. Les sous-préfets ont le devoir de gérer cette relation afin que le processus électoral síeffectue dans la quiétude», a-t-il ajouté.

Motivée, Isabelle Mapako, sous-préfète de Mbaïki, envisage mener des activités de sensibilisation sur la cohésion sociale auprès de sa population.

Cette formation qui a débuté le 1er prendra fin ce vendredi 5 juin à líAlliance Française de Bangui. Une activité initiée par le gouvernement et appuyée par la Minusca et líAmbassade de France.



Commentaire


Retour en haut