Archive

Centrafrique: Les joueurs expatriés exigent le recrutement d’un entraîneur expatrié

Dix huit sélectionnés dans l’équipe nationale des Fauves de Bas Oubangui ont demandé au gouvernement et à la fédération centrafricaine de football de recruter un entraîneur expatrié

 

Les 18 joueurs centrafricains de football évoluant à l’étranger, sélectionnés dans l’équipe nationale des Fauves de Bas Oubangui, ont demandé au gouvernement et à la fédération centrafricaine de football de recruter un entraineur expatrié pour diriger l’équipe nationale.Les joueurs expatriés estiment qu’un sélectionneur national étranger est nettement mieux placé pour éviter les tensions au sein de l’équipe nationale

 


© Droits réservés

Ils exigent que son recrutement intervienne avant le premier match que les Fauves de Bas Oubangui doivent livrer contre l’Angola, le 14 juin prochain, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévue au Gabon en 2017.

A défaut d’un entraineur étranger, les joueurs expatriés estiment que leur compatriote Blaise Kopogo est suffisamment qualifié pour diriger l’équipe nationale, pour avoir suivi une formation d’entraîneur de haut niveau en France.

Un collège de trois entraîneurs s’occupe actuellement des 30 joueurs de la ligue de Bangui sélectionnés dans l’équipe nationale.


Commentaire


Retour en haut