Archive

Le président du CNT veut un chronogramme clair des élections en Centrafrique

Alexandre Ferdinand Nguendet, a préconisé au préalable líélaboration díun chronogramme clair des échéances électorales, avant toute prolongation du mandat de la Transition

 

Le président du Conseil national de transition (CNT-Parlement), Alexandre Ferdinand Nguendet, a préconisé au préalable líélaboration díun chronogramme clair des échéances électorales, avant toute prolongation du mandant de la Transition tel que recommandé par le forum national de réconciliation tenu du 5 au mai dernier à Bangui. "On ne peut pas aller de prolongation en prolongation de la Transition", a déclaré M. Nguendet, à líissue díun entretien, le week-end dernier, avec la présidente de Transition en Centrafrique, Mme Catherine Samba Panza, et le Premier ministre centrafricain, Mahamat Kamoun.

"líAutorité nationale des élections (ANE) doit faire un chronogramme clair des échéances électorales avant de demander une prolongation de la Transition aux chefs díEtat de la CEEAC, car il faut éviter une nouvelle prolongation, a-t-il précisé.

 


© Droits réservés

Au cours de leur rencontre, les trois responsables de la Transition en Centrafrique ont débattu des stratégies à mettre en place pour favoriser la fin en douceur de leur mandat.

Les institutions de la Transition ont encore du grain à moudre. Il leur incombe notamment díorganiser les opérations díenrôlement des électeurs et de valider le projet de la nouvelle constitution qui doit avoir lieu lors díun séminaire dont la date níest pas encore arrêtée.

Autant de défis quíil leur faut relever pour que la communauté internationale puisse voler financièrement à leur secours.


Commentaire


Retour en haut