Archive

RCA: Les Peulhs appelés à déposer les armes

Le représentant des chefs traditionnels Peulhs au Conseil national de transition (CNT), M. Issa bin Mohamidou, a appelé les groupes armés peulhs à respecter leur engagement à déposer les armes

 

Le représentant des chefs traditionnels Peulhs au Conseil national de transition (CNT), M. Issa bin Mohamidou, a appelé les groupes armés peulhs à respecter leur engagement à déposer les armes et à abandonner les violences contre la population civile.

Dans une déclaration, jeudi à Bangui, Issa bin Mohamidou a estimé que le forum national de réconciliation, qui s'est achevé, le 11 avril dernier à Bangui, avait posé les bases de la réconciliation nationale en Centrafrique.

Toutes les communautés doivent se saisir de cette opportunité pour que le pays retrouve la cohésion, a-t-il dit, demandant à la justice de sévir contre tous ceux qui n'auront pas déposé les armes et continueront d'arracher la vie des citoyens centrafricains.

 


© Droits réservés

Avant le forum national de réconciliation, de nombreux cas de violences ont été imputés aux éleveurs Peulhs. Dans leur quête de bons pâturages, ceux-ci détruisent les plantations occasionnant des violences inter-communautaires.

Les minorités Peulhs sont assimilées aux ex-rebelles de la Sélékas même si elles sont parfois en conflit avec les autres branches de cette rébellion, notamment dans certaines localités où elles se disputent le contrôle de la police et des douanes abandonnés par les forces de l'ordre.


Commentaire


Retour en haut