Archive

Un universitaire centrafricain identifie sept maux responsables du retard de son pays

M. Bégong-Bodoli Betina, Maitre de conférences à líuniversité Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal, a identifié sept maux responsables du retard de la RCA

 

Le président-fondateur du Mouvement patriotique africain (MPA), M. Bégong-Bodoli Betina, Maitre de conférences à líuniversité Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal, a identifié sept maux responsables du retard de la Centrafrique.

"Ces questions, qui ruinent líémergence de la République centrafricaine et font que les Centrafricains piétinent et ne sont pas visibles sur la scène mondiale, síarticulent autour du mandat présidentiel; des symboles de líEtat; la sécurité nationale; la souveraineté nationale; líunité nationale; líéconomie; la culture et le tourisme", a expliqué le Pr Bégong-Bodoli Betina, dans son vade-mecum présenté au forum national ouvert lundi dernier à Bangui.

 


© Droits réservés
Le siège de l'Assemblée nationale centrafricaine, à Bangui

Il a demandé à ses compatriotes de contribuer au retour de la paix en Centrafrique et "au rétablissement du calme dans le coeur et du calme dans les têtes, afin que la Centrafrique puisse retrouver sa sérénité, en vue de reprendre le cours normal de la vie díun pays comme font les autres nations".

Après avoir suivi les témoignages des victimes de la crise centrafricaine et du génocide de 1994 au Rwanda, le Pr. Bégong-Bodoli Betina a invité ses compatriotes à suivre líexemple des Rwandais qui ont réussi à tirer les leçons qui síimposent pour le développement de leur pays.


Commentaire


Retour en haut