Archive

Centrafrique: Des signes de réconciliation entre Chrétiens et Musulmans

Vendredi, pour la première depuis un an, les Musulmans du quartier de Lakouanga, à Bangui, pourront retourner prier dans leur mosquée. Elle avait été détruite en mai 2014 par des milices chrétiennes

 

Ce vendredi, pour la première depuis un an, les musulmans du quartier de Lakouanga, à Bangui, pourront retourner prier dans leur mosquée. Elle avait été détruite en mai 2014 par des milices chrétiennes anti-Balaka. La remise en état de la mosquée a eu lieu vendredi 24 avril, grâce à la coopération des Chrétiens et des Musulmans.

Lazare NíDjader est président du collectif chrétien 236-Kilomètre 5. Kilomètre-5 est un quartier de Bangui, où vivent les derniers musulmans. Ceux qui sont restés et ceux qui sont revenus, après les violences sanglantes qui ont déchirées la Centrafrique líannée dernière. Vendredi dernier, il a participé avec son collectif au nettoyage de la mosquée de Lakouanga. Objectif de líopération, renouer le dialogue et faciliter la liberté de culte.

 


© Radio Notre Dame

Toute la journée, des chrétiens et des musulmans du quartier de Lakouanga ont nettoyé et remis en état, ensemble, la mosquée. La rénovation de la mosquée de Lakouanga est un premier signe encourageant pour la réconciliation entre chrétiens et musulmans. Aujourdíhui à Bangui, la situation semble pacifiée.

Deux ans après le coup díétat et le début des violences, la Centrafrique poursuit sa transition. Les Musulmans hésitent toujours à revenir. Si la situation est pacifiée à Bangui et dans les zones urbaines, ce n'est pas toujours le cas dans les campagnes et les régions reculées de Centrafrique. Lundi se tiendra le Forum de Bangui, des assises nationales censées sceller la réconciliation du pays.


Commentaire


Retour en haut