Archive

Le gouvernement rejette l'accord signé par Bozizé et Djotodjia à Nairobi

Le ministre de líadministration du territoire, porte-parole du gouvernement centrafricain, a dénoncé vendredi l'accord de l'engagement pour la paix en RCA signé par les deux anciens présidents

 

Le ministre centrafricain de líadministration du territoire, porte-parole du gouvernement, M. Bachir Walidou Modibo, a dénoncé, vendredi à Bangui, l'accord de l'engagement pour la paix en Centrafrique, signé, mardi dernier à Nairobi, au Kenya, par les anciens présidents centrafricains Michel Djotodjia et François Bozizé, a appris APA.

"Le gouvernement ne reconnait pas cet accord d'engagement de paix puisque ni de loin ni de près il n'y est associé", a martelé M. Walidou Modibo, soulignant que "c'est un accord bilatéral entre deux personnalités auteurs des malheurs du peuple centrafricain".

 


© Droits réservés
Michel Djotodia (g) et François Bozizé (d)

"C'est encore un accord qui est rempli de contradictions comme le premier qui prà´ne l'impunité pour les bourreaux du peuple centrafricain si on analyse de près les articles 3 et 20 de cet accord", a expliqué le ministre de l'administration du territoire.

Les autorités centrafricaines estiment que ce second accord du mois d'avril n'est pas différent de celui du mois de janvier qui a été rejeté non seulement par la communauté internationale mais aussi par la population centrafricaine.

Par ailleurs s'agissant de la présence de Djotodjia et Bozizé au forum national de Bangui, le porte-parole du gouvernement a estimé que leur présence à ces assises "n'est pas une nécessité, car ils ont des représentants qui peuvent valablement participer à leur place".


Commentaire


Retour en haut