Archive

Centrafrique: incendie dans un camp de déplacés, deux morts et 150 blessés

Le camp des déplacés situé dans l'enceinte de la gendarmerie de Bambari, une localité à 300 km de Bangui, a pris feu, mercredi

 

Le camp des déplacés situé dans l'enceinte de la gendarmerie de Bambari, une localité à 300 km de Bangui, a pris feu, mercredi, occasionnant la mort de deux enfants de moins de 10 ans et plus de 150 blessés

Selon certaines sources, l'incendie a été provoqué par un feu qu'une fillette avait allumé pour préparer le repas familial.

Suite à une maladresse de cette dernière, le feu s'attaque à une hutte et à plusieurs autres huttes en paille qui entourent le site.

L'incendie s'est ensuite propagé, au contact d'une bouteille d'essence qui traînait dans le coin.

 


© DR
Le retard accusé dans l'organisation des secours par les forces internationales qui protègent le site, a fait que toutes les habitations en paille, proches du site, ont été la proie des flammes.

Le camp des déplacés fuyant les exactions des groupes armés installé à la gendarmerie de Bambari, est peuplé de presque six-cent personnes qui hésitent encore à regagner leur domicile par peur des violences.

Par le passé ce site de Bambari a subi des violences de la part des ex-rebelles de la sélékas, en représailles d'une attaque des anti-balakas qui s'étaient réfugiés dans ce site. Le bilan de cette attaque était d'une dizaine de morts.

Depuis cette attaque, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugies et certaines organisations humanitaires de la localité de Bambari se battent pour soutenir les blessés dont beaucoup sont pris en charge médicalement.


Commentaire


Retour en haut