Archive

Tchad: réouverture des écoles et universités de la capitale mercredi

Le gouvernement tchadien a décidé de rouvrir les établissements scolaires et universitaires de N'Djamena mercredi, a annoncé lundi soir son porte-parole

 

Le gouvernement tchadien a décidé de rouvrir les établissements scolaires et universitaires de N'Djamena mercredi, a annoncé lundi soir son porte-parole et ministre de la Communication, Hassan Sylla Bakari.

Le 9 mars, les autorités tchadiennes avaient annoncé la fermeture des écoles et universités de la capitale, à compter du 10 mars à la suite des manifestations violentes de lycéens contre le port obligatoire du casque à deux roues, qui ont fait au moins un mort.

Une vidéo circulant sur Internet montre des éléments du Groupement mobile d'intervention de la police (GMIP) torturaient plusieurs jeunes arrêtés pendant les manifestations.

Le parquet d'instance de N'Djaména a annoncé vendredi dernier l'ouverture d'une information judiciaire sur les violences du 9 mars, particulièrement sur cette vidéo non encore authentifiée qui a créé de l'émoi à l'intérieur du pays et sur les réseaux sociaux.

 


© Droits réservés
Hassane Sylla Bakari, le ministre de la Communication du Tchad

Une dizaine de policiers ont été arrêtés à N'Djamena dans le cadre d'une enquête ouverte après la mort d'au moins un étudiant lors de la manifestation la semaine dernière, a-t-on appris mardi de sources policières.

"Onze policiers ont été interpellés pour raison d'enquête", a indiqué à l'AFP un officier de police sous couvert d'anonymat.

Il a précisé qu'il s'agissait à la fois d'une "enquête interne et judiciaire".

Les éléments interpellés appartiennent au Groupement mobile d'intervention de la police (GMIP).

Les étudiants étaient descendus dans la rue lundi pour protester contre une nouvelle réglementation obligeant les motocyclistes à porter le casque. La manifestation a été durement réprimée par les forces de l'ordre qui ont fait d'un à trois morts parmi les manifestants, selon les sources.


Commentaire


Retour en haut