Archive

Réaction du Frpc (ex-Seleka) sur l'arrestation du Général Ousmane Mahamat Ousman

Par le Frpc (ex-Seleka)

 

Le Front Patriotique pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC) Ex SELEKA, tient à informer líopinion nationale et internationale sur les points suivants :

ēDepuis quelques temps, nous assistons à un harcèlement permanent, contraire à tout acte díun Gouvernement qui recherche líapaisement. Nous comprenons encore moins les agissements des forces onusiennes basées en République Centrafricaine en vers nos éléments cantonnés aux camps Beal, BESS, RDOT, nos sympathisants de Km5, líarrestation sans motif à Bangui du Général Ousmane Mahamat OUSMAN, deuxième vice-président du FPRC, ses aides de camp,de M. Adei ABDELKARIM et ses amis a Bria;

ēNous demandons leur libération sans délais et sans condition et le motif de leur arrestation;

 


© Droits réservés

ēCe comportement irresponsable met en cause la confiance naissante entre nous et menace gravement notre participation au FORUM de Bangui;

ēJusquíà preuve du contraire, nous respectons nos engagements et cela ne doit pas être considéré comme un signe de faiblesse. Nous appelons les autres à faire de même afin díaider au renforcement des initiatives de Paix auxquelles nous ne cessons díapporter notre contribution;

ēLe FPRC Ex SELEKA est plus fort et bien organisé que jamais et notre devise est la PAIX DURABLE en Centrafrique;

ēNous prenons líopinion nationale et internationale à témoin pour les conséquences de telles provocations répétées.

Fait à Nairobi, le 10 mars 2015

La Coordination Politique du FPRC


Commentaire


Retour en haut