Archive

Nous sommes un pays sans images

Par Guy Maurice Limbio

 

Relever tous les défis humanitaires et les projets daxes de développement auxquels fait face la République Centrafricaine suite á la guerre civile déclenchée en 2013, telles sont les missions du Fonds de dotation dénommé Actions Pour la Centrafrique, ACPA, que dirige Guy Maurice Limbio, un centrafricain et mécène bien connu dans la diaspora.

"Il faut nous aider à nous relever parce que nous sommes les alliés de demain"

Jeune centrafricain engagé dans la situation qui touche son pays, Guy Maurice Limbio et plusieurs personnes de bonne volonté ne sont pas restés insensibles face à la crise sécuritaire et humanitaire grave que vivent leurs compatriotes en raison de la guerre fratricide qui s´y est ouverte en 2013. D´où la création il ya 2 ans du fonds de dotation dénommé Actions Pour la Centrafrique, ACPA, une plateforme collaborative dédiée aux associations. Ce statut lui a permis de travailler au-delà des collectivités.

S´appuyant alors sur les associations centrafricaines et africaines en France, le Fonds de donation a effectué en 2014 une caravane de solidarité qui a traversé les villes de Toulouse, Angers, Pau, Montpellier, Lille et la région parisienne et a permis l´organisation des plaidoyers au cours des conférences importantes. " A Pau, dit le président Guy Maurice Limbio " nous étions entourés de gabonais, camerounais, ivoiriens, centrafricains qui se sont mobilisés toute une journée".

 


© Droits réservés
A cela s´ajoute l´envoi aux populations centrafricaines de 8 tonnes de produits pharmaceutiques, le réconfort des médecins centrafricains de la diaspora dans les provinces et surtout l´organisation d´une cérémonie d´arbre de noël pour 3000 enfants centrafricains, une action soutenue par le premier ministre actuel et quelques membres de son gouvernement et qui a donné de l´espoir á cette jeunesse. Car, "donner de l´espoir á un enfant centrafricain signifie que la vie ce n´est pas seulement des balles; qu´il ya des gens qui pensent á vous et à votre avenir" relève Guy Maurice Limbio.

Comment cultiver la paix en RCA pour réussir le développement économique de ce pays? A cette question le président Guy Maurice Limbio propose trois thérapies: d´abord psychologique en ce sens que les gens doivent discuter entre eux; ensuite la thérapie culturelle qui interpelle les artistes en vue de dédramatiser le conflit; enfin seul le travail permettra aux centrafricains d´avoir un avenir meilleur. " La Co-construction de la RCA se fera avec tout le monde" va-t-il conclure.

Mécène bien connu au sein de la diaspora centrafricaine, Guy Maurice Limbio plaide pour que son pays ne soit pas oublié sur le plan international et présente dans cet entretien le programme 2015 de l´ACPA.


Commentaire


Retour en haut