Archive

Namibie: Hifikepunye Pohamba lauréat du prix Mo Ibrahim

Le président namibien sortant Hifikepunye Pohamba a reçu lundi le Prix Mo Ibrahim 2014 de la "bonne gouvernance" en Afrique

 

Le président namibien sortant Hifikepunye Pohamba a reçu lundi le Prix Mo Ibrahim 2014 de la "bonne gouvernance" en Afrique, prix le plus richement doté du monde n'ayant pas trouvé de lauréat depuis 2011, a constaté une journaliste de l'AFP.

"Le comité a été marqué par la détermination du président Pohamba à conforter en priorité la cohésion et la réconciliation nationales, au moment où la Namibie abordait une phase décisive pour la consolidation de la démocratie et du développement social et économique", a déclaré Salim Ahmed Salim, président du Comité d'attribution du prix, en annonçant le lauréat à Nairobi.

"Sa capacité à gagner la confiance et le soutien de son peuple est remarquable. Au cours de son mandat, il a fait preuve d'un leadership juste et avisé, tout en conservant constamment une profonde humilité", a-t-il ajouté.

Le prix fondé par Mo Ibrahim, riche entrepreneur anglo-soudanais des télécommunications, récompense un ancien chef d'Etat ou de gouvernement d'un pays d'Afrique subsaharienne, qui a quitté ses fonctions au cours des trois dernières années, pour son travail dans l'intérêt du public ou son action caritative.

 


© informante.web.na

Hifikepunye Pohamba, élu président en 2004 puis 2009, est encore en poste
pour quelques semaines, jusqu'à la passation de pouvoir en mars à son successeur, Hage Geingob. M. Geingob, actuel Premier ministre, a été élu en décembre lors d'un scrutin auquel M. Pohamba, atteint par la limite du nombre de mandats, ne se représentait pas.

Accordé pour la première fois en 2007 à l'ancien président mozambicain Joaquim Chissano, puis en 2008 à l'ex-président botswanais Festus Gontebanye Mogae, le prix n'avait pas été décerné en 2009 et 2010, le jury n'ayant pas trouvé de lauréat.

Remis en 2011 à l'ancien président du Cap-Vert Pedro De Verona Rodrigues Pires, il n'avait plus été décerné depuis.

L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, icône de la lutte contre l'apartheid, avait également été fait lauréat honoraire du prix en 2007.

Les lauréats du prix Mo Ibrahim reçoivent 5 millions de dollars, versés sur 10 ans, puis une allocation à vie annuelle de 200.000 dollars.


Commentaire


Retour en haut