Archive

Centrafrique: injecter les vautours qui polluent líavenir de la jeunesse?

Par Simon Koitoua

 

Pour une solution de sortie de crise durable dans le temps en ce qui concerne la crise Centrafricaine, il faut commencer par mettre fin et écarter les vautours qui ne profitent en rien au peuple Centrafricain depuis des décennies.

Ce sont les mêmes hier, aujourdíhui et toujours.

La jeunesse Centrafricaine est oubliée et elle est mise sur le banc de touche. Le fossé entre riche et pauvre s'accroit, mauvaise repartions des richesses, líexploitation des ressources ne profite jamais au peuple Centrafricain qui meurt de fin, de maladie, et les vautours, quant à eux, réalisent de grands bénéfices qu'ils transfèrent dans les banques des métropoles.

 


© DR
Simon Koitoua

Une rupture avec ces Vieux et/ou vautours est une bonne nouvelle pour la jeunesse consciente qui aspire au changement de mentalité pour bannir cette pratique dans la gestion des choses publiques.

La jeunesse Centrafricaine est victime de ces vieux vautours, assoiffés de pouvoir qui jouent le jeu de cette pratique nauséabonde pour síenrichir sur le dos du peuple Centrafricain. Le peuple aspire au changement pour voir ses conditions de vie améliorées.



Commentaire


Retour en haut