Archive

La Minusca dénonce les meurtres pour ďsorcellerieĒ

Minusca

 

La Mission multidimensionnelle Intégrée pour la Stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) est horrifiée par les récents meurtres de personnes sous les fallacieuses accusations de sorcellerie.
Dans un communiqué lu mercredi 4 février 2015 par son porte-parole, Hamadoun TOURE, lors du point de presse hebdomadaire, la MINUSCA condamne avec la plus grande fermeté ces pratiques inhumaines et obscurantistes qui níont pas leur place dans un Etat de droit ni dans aucune société de notre époque et dont la récurrence met en péril les efforts de réconciliation nationale entre enfants díun même pays en vue de la restauration díune paix durable en Centrafrique.

 


© DR

La MINUSCA exhorte les autorités compétentes à identifier les auteurs de tels crimes odieux, à les arrêter et à les mettre à la disposition de la justice, conformément aux lois en vigueur.

La MINUSCA réitère sa disponibilité à apporter son assistance dans le cadre de son mandat de protection des populations pour mettre fin à ces actes inadmissibles et intolérables qui constituent autant de violations flagrantes des droits de líhomme et de freins à la cohésion sociale.



Commentaire


Retour en haut