Archive

Accord entre l'ex-coalition Séléka et des anti-balaka

Des rebelles de l'ex-coalition Séléka et des miliciens anti-balaka sont parvenus à un accord de cessez-le-feu en Centrafrique, a annoncé mercredi un médiateur

 

Des rebelles de l'ex-coalition Séléka et des miliciens anti-balaka sont parvenus à un accord de cessez-le-feu en Centrafrique, a annoncé mercredi un médiateur. Les autorités n'y sont pas associées.

Des rebelles de l'ancienne coalition Séléka (à majorité musulmane, dissoute en 2013) et des miliciens anti-balaka (chrétiens) "ont adopté un cessez-le-feu, ainsi qu'une cessation des hostilités et un accord de DDR (Désarmement, démobilisation, réintégration)", a déclaré mercredi le médiateur de l'Union africaine (UA) Kenneth Marende.

Un accord de trêve avait déjà été arraché, en juillet dernier, mais il ne comprenait pas de volet DDR et n'avait pas empêché les affrontements et les violences inter-communautaires de se poursuivre.

 


© Keystone / Ben Curtis
rançois Bozizé en janvier 2013, avant d'être chassé du pouvoir par la coalition Séléka

En attente des signatures
Ouvertes en décembre, les discussions se sont déroulées en toute discrétion dans un hôtel de Nairobi. L'accord "ne prendra effet qu'après avoir été formellement signé", a souligné le médiateur d'origine kényane.

François Bozizé, ex-président renversé en mars 2013, et Michel Djotodia, ancien chef de la rébellion Séléka, ont été aperçus lors de ces négociations.


Commentaire


Retour en haut