Archive

Concertations en RDC sur le cas des réfugiés centrafricains

Le ministre congolais de l’Intérieur et de la sécurité, Evariste Boshab, a examiné jeudi 29 janvier à Kinshasa la situation des réfugiés centrafricains installés en RDC

 

Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Evariste Boshab, a examiné jeudi 29 janvier à Kinshasa la situation des réfugiés centrafricains installés en RDC avec une délégation centrafricaine conduite par Mme Jeannette Dethoua, ministre de la Réconciliation nationale, en séjour de travail depuis mardi en RDC.

Le vice-Premier ministre a rappelé à cette occasion les défis sécuritaires, humanitaires et socio économiques communs aux deux pays, ainsi que la profondeur des liens d’amitié et de fraternité existant entre leurs peuples, avant d’inviter les Congolais et les Centrafricains à relever ces défis de sorte qu’aucun des deux Etats ne serve de base arrière aux multiples rébellions qui menacent la région. Il a, à cet effet, réaffirmé le soutien de la RDC à la RCA au regard de la situation sécuritaire qui prévaut dans ce pays.

Pour sa part, Mme Dethoua a indiqué que la séance de travail était axée notamment sur la situation en Centrafrique,qui a des répercussions en RDC avec l’afflux des réfugiés de son pays. Elle a déclaré avoir apprécié l’apport des membres du gouvernement de la RDC et des experts en charge des questions sécuritaires et humanitaires, ainsi que l’apport de l’expérience congolaise dans le domaine de la réconciliation.

A ce propos, une documentation abondante relative au travail fait en cette matière en RDC et qui a conduit à la cohésion et à la réconciliation dans ce pays lui a été remise. Cette documentation lui servira d’outil important dans la préparation du Forum de Bangui qui tient à réconcilier tous les Centrafricains, a-t-elle ajouté.

En ce qui concerne la situation des réfugiés, elle a précisé qu’un travail de mise à condition de ces derniers est en train de se faire aussi bien au niveau du Haut commissariat aux réfugiés (HCR) que du gouvernement congolais, dans la perspective de mettre en place une stratégie pour un retour volontaire des Centrafricains dans leur pays d’origine.

 


© HCR / B.Heger
Des réfugiés centrafricains en RDC

Entretien avec les réfugiés centrafricains à Kinshasa
La ministre centrafricaine de la Réconciliation nationale et du dialogue politique s’est également entretenue jeudi avec les réfugiés de son pays installés dans la capitale de la RDC. Visiblement émue, elle a relevé toute la peine qu’elle ressent en s’adressant à ses compatriotes déracinés de leur terre natale par la guerre.

«Je suis en mission de vulgarisation des accords de cessation des hostilités signés à Brazzaville, en République du Congo, et de consultation de la population en vue de recueillir vos préoccupations en prévision du forum qui se tiendra à Bangui pour une cohésion nationale», a déclaré la ministre Detoua qui a souligné les efforts que déploie le gouvernement de transition de Bangui pour ramener la paix en RCA et préparer calmement des échéances électorales.

Elle a exhorté ses compatriotes à respecter les lois du pays d’accueil, dont elle a loué l’hospitalité, avant de remercier le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) de l’assistance et de l’accompagnement de ses compatriotes réfugiés dont soixante-dix mille sont installés en RDC. Mme Detoua a remis à ces réfugiés une somme symbolique d’un million de francs congolais (1000 USD) pour soutenir leurs activités génératrices de revenus.

Auparavant, la vice-ministre de l’Intérieur et sécurité, Mme Martine Bukassa Ntumba, avait rassuré ces réfugiés centrafricains de la protection du gouvernement congolais et de l’hospitalité du peuple de la RDC qui ne ménagera aucun sacrifice pour rendre plus apaisé leur séjour dans le pays, conformément aux conventions internationales


Commentaire


Retour en haut