Archive

Londoumon, larrière du BCSA, rêve de jouer l'Afrobasket avec la RCA

Larrière du BCSA est en stage avec la sélection de la Centrafrique, qui débute tout juste sa préparation pour la CAN de basketball

 

Wilfried Londoumon na pas participé samedi à la qualification du BC Saint-André pour les 32e de finale du Trophée Coupe de France. Depuis le début de la semaine passée, larrière dryat est en stage avec léquipe nationale de Centrafrique, sur les installations de Vanves, en banlieue parisienne. «Cest notre premier rassemblement de préparation au tournoi de qualification pour le Championnat dAfrique des Nations», confie Wilfried, qui a été rappelé pour la première fois depuis lété 2013 par Michel Perrin, le sélectionneur. Une première revue deffectif qui concernait essentiellement des joueurs évoluant en France. «Pour la plupart des espoirs de clubs pros et un cadre, Max Kougere, lailier dOrléans.»

 


© lest-eclair.fr
Le Dryat est un habitué des pré-sélections à la CAN depuis 2010. «Je nai pourtant jamais eu la chance de la jouer, regrette-t-il. Jai été réserviste lors de lédition 2011, puis jai été bloqué en 2013 en raison de soucis administratifs...» À 21 ans, Wilfried Londoumon est impatient. International cadet, junior et A (15 sélections), il rêve de jouer enfin son premier championnat dAfrique, en Tunisie au mois daoût. «Il y a un gros potentiel de joueurs en Centrafrique, le basket est le sport national», précise le Dryat, qui tentera de se faire une place dans les 12, au poste de meneur. «Jai toujours joué n°1 dans ma formation... », dit-il.

Il lui faudra franchir encore le filtre du prochain stage, au Maroc, puis jouer la qualification au tournoi du Gabon, en mars, où il faudra simposer devant léquipe locale et le Tchad pour décrocher le billet tunisien. Les joueurs centrafricains savent quils portent sur leurs épaules la responsabilité de réunifier par le sport, les différentes composantes du pays derrière léquipe nationale. «On nen parle pas trop mais on est conscients davoir un rôle à jouer.» Sa motivation nen est que plus forte.


Commentaire


Retour en haut