Archive

RCA: 850 000 personnes déplacées, selon le HCR

La situation en Centrafrique demeure instable malgré líaction des militaires internationaux pour le maintien de la paix.

 

Plus de 850 000 centrafricains vivent en dehors de leur foyer, un an après la prise de Bangui par les anti-balaka, selon le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) des Nations unies.

Cela fait maintenant un an quíune coalition majoritairement chrétienne appelée anti-balaka reprenait la ville de Bangui des mains des rebelles de líex-Séléka. Les conflits qui perdurent en Centrafrique ont provoqué, à ce jour, le déplacement de près de 852 000 centrafricains, selon un communiqué du Haut commissariat au réfugiés (HCR) de líONU.

 


© lematin.ch
Un cinquième de la population
La situation en Centrafrique demeure instable malgré líaction des militaires internationaux pour le maintien de la paix. En octobre dernier, ces forces avaient violemment affronté des milices rebelles à líintérieur du pays. Près díun cinquième díune population de 4,5 millions díindividus a été obligé de fuir les combats à líintérieur de la Centrafrique et dans les pays limitrophes.

En 2014, plus de 187 000 réfugiés ont trouvé refuge dans les pays voisins. Actuellement 423 000 Centrafricains seraient réfugiés à líétranger, selon le HCR, notamment au Cameroun, au Tchad. La République démocratique du Congo (RDC) a accueilli 70 000 centrafricains et le Congo voisin 20 000 personnes de la même nationalité.


Commentaire


Retour en haut