Archive

Les branchements clandestins à la base des délestages à l'hôpital de Bangui

La directrice générale de líEnergie centrafricaine (ENERCA), Marguerite Koffio, déplore une telle situation

 

La directrice générale de líEnergie centrafricaine (ENERCA), Marguerite Koffio, a, face aux plaintes des populations concernant les délestages observés à líHôpital de líAmitié de Bangui, déploré une telle situation, soulignant toutefois quíelle est la conséquence díune trop forte demande de courant causée par les branchements clandestins.

"En principe on ne doit pas délester les hôpitaux. Mais par contraintes d'exploitation, nous sommes obligés de le faire", Marguerite Koffio, lors d'une conférence de presse donnée vendredi.

"C'est vrai, ces hôpitaux ont des difficultés dans leurs programmation. Et le délestage en milieu hospitalier peut mettre en péril la vie humaine", a-t-elle indiqué, soulignant que le retrait précipité du courant électrique dans les secteurs procèdent des branchements illicites qui occasionnent le plus souvent la surcharge sur les transformateurs.

 


© DR
"Ceci, nous le faisons sans pour autant savoir qu'il y a tel ou tel travail qui se fait au niveau de l'hôpital", a affirmé Mme Koffo non sans relever: "Le vol de courant électrique dans l'arrondissement nous a désaxés. Donc on ne maitrise pas la consommation et comme conséquence la charge augmente et le transformateur est en difficulté".

"Nous sommes en train de sensibiliser certaines personnes identifiées pour les convaincre à aller s'abonner à l'Enerca", a indiqué la maire du 4è arrondissement , Brigitte Andara , présente à la conférence de presse.


Commentaire


Retour en haut