Archive

La CPI doit ouvrir une enquête contre les agitations de Djotodia depuis Cotonou

Par Simon koitoua

 

La Cour pénale internationale (CPI) doit ouvrir des enquêtes concernant les violences quía connues le régime défunt sanguinaire et criminel de Michel Djotodia.

Neris MASSA qui avait usurpé de nationalité Centrafricaine qui avait appelé à líenvahissement de la Centrafrique par les criminels du monde entier surtout les coupeurs de route et à la tragédie que vit le peuple Centrafricain aujourdíhui ce poltron et criminel doit être arrête pour ses crimes commis en Centrafrique. Nourradim Adam Nerris MASSA et le vampire Djotodia sont, accusés de « crimes contre líhumanité » et crime de guerre, et nous nous abstenons díutiliser le titre de «ancien président » à celui qui a tue des milliers de CENTRAFRICAINS pendant son petit règne de 10 mois. Les comptes bancaires de DJOTODIA doit être gelés et renvoyés ses avoirs au peuple Centrafricain cíest nos ressources quíil a volé.

 


© lemonde.fr
II est reproché à M. Djotodia díavoir « engagé sa responsabilité pénale individuelle » dans les violences Centrafricaines perpétrées depuis 12 décembre 2012 jusquí au 10 janvier 2014, « avec les membres de son entourage immédiat, et par líintermédiaire des forces Armées Tchadiennes engagées dans cette association de voyous appelée la seleka.

Les fausses communes découvertes au camp Beal, au camp de Roux et autres démontrent a suffisantes que Djotodia doit être poursuivi la majorité, de quatre charges de crimes contre líhumanité (meurtre, viol, autres actes inhumains ou à titre subsidiaire, tentative de meurtre, et persécution) à líencontre du peuple Centrafricain.

Nous sommes au courant des déplacements de Djotodia cíest pourquoi nous demandons au peuple et aux autorités Béninoises de sommer Michel de quitter leur territoire et díordonner son arrestation pour líextrader en Centrafrique afin quíil explique au peuple Centrafricain.


Commentaire


Retour en haut