Archive

Un mouvement d'auto-défense s'interroge sur l'assassinat de Lévy Yakété en France

Par le Mouvement d'auto-défense des Gbayas

 


© DR
Le Mouvement d'auto-défense des Gbayas de L'église du Christianisme Céleste (MADGECC) dénonce l'assassinat politique de Levi Yakété. Depuis son arrivée à Nantes il était surveillé par les frères de Joachim Kokaté aussi installés dans cette ville.

Connaissant la haine contre les Gbayas qu'ont le Yakoma Kokaté et les autres oubanguiens de Catherine Samba-Penza, il est normal de s'interroger sur leur participation à ce lâche assassinat.

Bureau du MADGECC, le 17 novembre 2014 à Bozoum.

 



Commentaire


Retour en haut