Archive

Les soldats georgiens à l'épreuve du terrain à Bangui

C’est la première fois que des soldats géorgiens partent sur un terrain africain, c’est la première fois qu’ils opèrent aux cotés des Européens

 

C’est une des principales nouveautés de l’opération européenne EUFOR RCA: la présence de soldats géorgiens. Et pas de façon symbolique. C’est toute une compagnie qui s’est déplacée sur le terrain africain.

Une double première !
C’est la première fois que des soldats géorgiens partent sur un terrain africain, c’est la première fois qu’ils opèrent aux cotés des Européens. Et les 150 hommes du bataillon d’infanterie légère autonome de Batumi, dirigés par le colonel Levan Buadze, ne sont pas là pour faire de la figuration.

 


© Oper. Sangaris
Un soldat géorgien contrôle l’accès à l’aéroport – juin 2014
Une présence essentielle.
Disons-le clairement. Sans eux, il n’y aurait pas eu d’opération européenne en Centrafrique (ou du moins pas dans les mêmes conditions). Leur mission consiste, en effet, à tenir l’aéroport. Une mission discrète, sans doute moins que visible que les patrouilles en ville, mais vitale. L’aéroport est, en effet, la seule voie qui relie Bangui au monde, que ce soit pour les passagers ou le fret (la voie routière vers le Cameroun prend 6 jours de voyage au minimum).


Commentaire


Retour en haut